Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > Voir aussi > Venezuela : Journée de protestation mondiale

Venezuela : Journée de protestation mondiale

vendredi 23 août 2019 par Ambassade de la République bolivarienne du Venezuela en France

L’Ambassade de la République bolivarienne du Venezuela en France dénonce le harcèlement intense du gouvernement des États-Unis d’Amérique contre la souveraineté du Venezuela, en totale violation des principes les plus fondamentaux du multilatéralisme et du droit international.

A cet égard, l’Ambassade de la République bolivarienne du Venezuela tient à informer que le 5 août dernier, le Président des États-Unis, Donald Trump, a signé un Décret Exécutif afin de bloquer complètement les avoirs appartenant à la République Bolivarienne du Venezuela. De cette façon, l’attaque contre le Venezuela, qui comprend plus de 150 mesures coercitives unilatérales au cours des trois dernières années, est intensifié dans le but d’effectuer un changement de gouvernement en fonction de leurs intérêts.

Ce nouveau Décret établit un blocus absolu des actifs et des intérêts sur les propriétés vénézuéliennes dans la juridiction étatsunienne. Il prévoit également l’imposition de sanctions à l’encontre des personnes qui soutiennent le gouvernement vénézuélien, entraînant également l’interdiction de leur entrée sur le territoire étatsunien. Cette nouvelle mesure empêchera tout type de transaction pour la fourniture de fonds, de biens et de services dont le Gouvernement et le secteur privé ont besoin.

Outre l’embargo et le blocus promus au niveau international contre le Venezuela, cette nouvelle mesure vise à restreindre davantage ses capacités commerciales, financières et économiques. Elle aura de graves répercussions non seulement sur le gouvernement vénézuélien, mais aussi sur le secteur privé qui requiert des transactions commerciales. Cependant, une fois de plus, ce sont les populations innocentes qui en souffriront le plus sévèrement. Cela est dû à l’imposition de restrictions plus importantes à l’accès aux services et aux biens nécessaires à leur survie.

L’Ambassade de la République bolivarienne du Venezuela en France dénonce le fait que ce Décret est appliqué en violation flagrante du droit international. Il s’agit d’une mesure coercitive unilatérale ayant un caractère extraterritorial et ayant des effets néfastes sur la population civile. Ce type d’actions a été condamné à de nombreuses reprises au sein des Nations Unies et qualifié d’illégal, car elles ne respectent pas les principes de juridiction et violent la Convention de Genève qui interdit les sanctions collectives.

Les mesures imposées jusqu’à présent par les États-Unis d’Amérique ont aggravé l’accès de la population vénézuélienne aux médicaments et à la nourriture, ce qui a eu un impact direct sur l’augmentation effrénée de la mortalité.

Gobierno Bolivariano
de Venezuelapara Ministerio Relaciones del Poder Exteriores Popular Embajada República en Francesala

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?