Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > Voir aussi > Billets d’humeur > En essayant de dépasser les polémiques France insoumise /PCF suite au numéro (...)

En essayant de dépasser les polémiques France insoumise /PCF suite au numéro télé de JLM hier au soir

mardi 10 novembre 2020 par Alain Chancogne (ANC)

Permettez-moi avec un peu d’humour de vous rappeler que Lénine a mis en garde contre la "citationite". [1]

Nous ne sommes plus à l’époque où il écrit "la maladie infantile", je dirai de façon lapidaire que tout ce qui n’est pas révolutionnaire est objectivement contre révolutionnaire.

Car il n’y a pas de troisième voie !

Aujourd’hui nous sommes à une étape de crise systémique du capitalisme qui interdit à l’adversaire de classe de lâcher le moindre grain à moudre, pour reprendre l’expression de Bergeron.

Ce ne fut pas le cas y compris lorsque les adhérents du PCF dont je faisais parti traitaient les sociaux-démocrates de "réformistes" il y a encore quelques dizaines d’années.

Aujourd’hui la question dite des "programmes", des "alliances" doivent se poser selon moi et d’autres communistes, alors que le PCF les a abandonnées, dans ce contexte de violence du capital et de la nécessité d’une riposte de lutte de classes tous azimuts, tous terrains, en fonction de la seule alternative.

Ou processus révolutionnaires de renversement du capitalisme ou résignation à ce que ce dernier soit la fin de l’Histoire.

Sans que cela soit des attaques en hominem vous concernant, s’enfermer dans un débat sur l’utilité ou pas d’un pluralisme de candidature présidentielle en 2022, d’union programmatique de gouvernement, sans afficher la volonté de s’inscrire dans un processus d’expropriation des exploiteurs (qu’on appelle cela comme moi, l’appropriation sociale des grands moyens de production et d’échange, ou la "socialisation")... laisser entendre qu’une étape intermédiaire d’avancées sociales et démocratiques sans lien avec ce souci révolutionnaire est possible, pardon de ma franchise brutale, que ce soit la FI et son AEC, ou le PCF et ces propositions sur lesquels j’interpelle mon camarade dans un commentaire précédent...c’est rose bonnet et bonnet rose !

Que cela se traduise ou pas électoralement avec des alliances de partis comme le PS ou les verts.

Ce sont de simples divergence entre organisations devenu toutes, en actes et en projet, non révolutionnaires, au sens marxiste.

J’espère que vous ne me ferez pas injure de voir dans mon propos je ne sais quelle invitation à préparer un grand soir🤔😰 !!!

Mais en toute cordialité militante je prends le risque de dire que sans revenir au fondamentaux du marxisme, enrichi de l’expérience de l’évolution de nos sociétés (je pense par exemple à l’exigence de libertés individuelles sans restriction afin de conquérir la liberté collective)...nous serions condamnés au grands soirs ... de débat post électoraux tout aussi boycottés que le sont les urnes de plus en plus.

Concernant Jean-Luc Mélenchon et la FI je ne parle pas de trahison.
Après tout se revendiquer héritier de Mitterrand, conduit, pour moi, sans que ce soit une insulte, à n’être qu’un socialiste.

Je garde ma sévérité pour le PCF car lui a existé, parce qu’il a longtemps rappelé à la classe ouvrière qu’il n’y a pas d’émancipation humaine sans renversement d’un système basé sur l’exploitation d’une classe par l’autre.
Ce n’est plus du tout depuis une trentaine d’années l’objectif qu’il s’assigne.
Ce qui ne veut pas dire que ses adhérents, je pense bien entendu particulièrement au camarade avec lequel vous polémiquez, soit plus ou moins communistes que moi !!

C’est leur droit absolu de militer en combinant leur dévouement et l’appel à renforcer y compris électoralement une organisation politique qui n’est plus communiste.
Comme c’est de mon devoir de communiste d’alerter modestement sur tout ce qui est obstacle objectif à une union populaire de lutte sans merci contre le Capital.

En attendant que nous puissions ensemble construire l’outil politique qui permettra à des millions de salariés, de jeunes, de retrouver le chemin des urnes, parce que le bulletin de vote se combinera le dimanche aux forme d’affrontement journalier avec l’adversaire de toute la semaine, permettant ainsi à un électeur en galère de se sentir plus fort le lendemain d’un vote que la veille.
En participant à cette perspective, je ne risque pas me déplacer pour départager l’AEC et les propositions social-democrates du PCF.

Cordialement à vous ...


[1Apparemment JLM a beaucoup fait de citations lors de son intervention...NDLR)

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?