Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Films |  Adhésion

Accueil > Actualité Politique et Sociale > 1er Mai 2021 : L’espoir est dans les luttes

1er Mai 2021 : L’espoir est dans les luttes

mercredi 28 avril 2021 par Unité CGT

En France comme ailleurs, le capitalisme est le véritable virus qui nous empoisonne. Cent mille morts du COVID, des dizaines de millions de Français confinés et reconfinés pendant plus de 200 jours, plus d’un millier de plans sociaux, des millions de chômeurs, des dizaines de milliers d’étudiants abandonnés, la misère, la pauvreté, la détresse psychosociale qui explosent, un régime de plus en plus autoritaire et ultra sécuritaire : voilà le bilan de Macron et de son gouvernement.

Et pendant ce temps, les multinationales du CAC 40 font exploser leurs bénéfices et les milliardaires français voient leurs fortunes augmenter encore et encore.
Le scandale des vaccins soumis aux logiques du profit et à la géopolitique des impérialismes, la destruction de nos capacités industrielles et sanitaires au nom de la rentabilité capitaliste, les tensions et guerres entre pays, tout dans cette crise globale démontre qu’il faut s’attaquer à la racine du problème : la propriété privée.

Pour imposer une protection sociale et sanitaire maximale, il est donc nécessaire de briser la propriété privée, réquisitionner et placer tous les moyens privés de production vitaux sous la gestion et le contrôle des travailleurs concernés, des organisations syndicales et des usagers.

Cela vaut, de manière urgente pour le secteur de la santé et de l’industrie pharmaceutique afin d’imposer une autre gestion sanitaire, mais aussi pour le transport, le BTP, l’agroalimentaire, les industries chimiques, métallurgiques, électriques, gazières, etc…

Oui, nous devons sortir du capitalisme.

Hommes et femmes de volonté, avec ou sans gilets, syndiqués comme non syndiqués, croyants comme non croyants, immigré ou français, avec ou sans papier, notre classe et notre place dans cette société injuste est notre référentiel commun absolu.
Le pouvoir de l’oligarchie et le règne de l’Argent ne sera pas brisé sans des mesures radicales nécessaires pour construire une nouvelle société qui place l’Humain au cœur de ses préoccupations :

1/ Socialisation des secteurs industriels et logistiques

2/ Fermer la Bourse, saisir les banques, annuler la dette

3/ Interdiction des licenciements, boursiers ou non

4/ Abrogation de toutes les lois et ordonnances anti-sociales

5/ Levée immédiate de toutes les mesures absurdes de « restrictions sanitaires »

Il faut répéter, répéter et répéter encore cette vérité : c’est maintenant le moment de vivre, de militer et de lutter.

Si les capitalistes ont le pouvoir d’État, nous avons nos organisations ouvrières. La pandémie a montré que lorsque les travailleurs s’arrêtent, tout s’arrête.

C’est par « le tous ensemble et en même temps », la grève interprofessionnelle, la désobéissance active et organisée, l’occupation des lieux de travail, les manifestations que nous construisons la riposte générale du monde du travail.

« Le pessimisme ne s’abat pas sur celui qui connait la grandeur de notre avenir », disait un poète espagnol ; rejetons la résignation, entrons dans l’action !

Comme l’a déclaré la Fédération Syndicale Mondiale, incarnation vivante d’un syndicalisme de classe, de masse, unitaire ; démocratique et d’un internationalisme ouvrier qui ne connait pas les frontières,
« l’espoir est dans les luttes » !


Voir en ligne : https://unitecgt.fr/evenements/mai-...

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?