Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > Billets d’humeur > A propos de la Marée Populaire et des Luttes

A propos de la Marée Populaire et des Luttes

dimanche 27 mai 2018 par Le billet d’Alain Chancogne

Je prends le risque, en parlant franchement, de déranger et de "déplaire".

Sans aller à user d’un humour un peu lourd et injuste, je ne rappellerai pas que de toute façon sur la façade atlantique il y a aussi des marées...bases et des "hautes" à coefficient divers.

Ne nous racontons pas d’histoire.

Dans la complexité et les contradictions de la Lutte des classes, il faut éviter d’enjoliver le réel, aussi bien que de nier des points d’appui positifs.

Ce que je retiens de cette fin de printemps c’est que nous avons évité le pire : la résignation !

Voire qu’une popularité de Macron avec une image de "courageux réformateur d’une Société à changer de fond en comble ".
Sans avoir conscience que la Réforme ou plutôt la contre-révolution macronienne, c’est pour la ramener aux beaux temps de ...la Restauration du milieu du 19¨° siècle.

Dans ce "clair-obscur" dont parle Gramsci, et en l’absence d’une perspective de changement de société le Capital peut dire un grand merci à ces fossoyeurs que sont les dirigeants du PCF depuis des décennies"...les résistances vagissantes en cours, cheminots, fonctionnaires, étudiants, retraités etc. sont, surtout à ne pas sous-estimer !

En même temps, cette fameuse "convergence des luttes", ce qui a été présenté comme des formes de grands soirs, de déferlement populaire style les manifs d’hier...c’est loin d’être un succès.

Si l’on pense à l’objectif, aux volontés des organisateurs - plus de 60 assos, syndicats et partis - au mots d’ordres, et compte tenu de la violence de ce moment historique de la guerre des classes ou le capital (et nous) jouons gros en terme de "futur".

Or justement c’est cette perception d’un futur de barbarie et l’absence de vision de ce que pourrait être la nature, la forme, du changement radical qui s’impose...qui expliquent qu’après, en 95, pour beaucoup avoir fait grève par procuration par rapport aux cheminots, aujourd’hui "on" manifeste même par "procuration" !!

Tellement est loin d’être dans les esprits une certaine approche de ce qu’est la construction d’un rapport de forces !

Au passage, je dirai que les "faut qu’on" et les "ya ka" par exemple de LO qui déclare " il faut un nouveau mai-juin 68" ou d’un NPA donnant aux cheminots ses consignes de grève reconductible, toute cette cécité de certains révolutionnaires de nier la façon dont notre classe est privée d’expression communiste depuis 30 ans au moins, dans les "boites" et les "quartiers", que ce rêve gauchisant de voir l’Histoire repasser les plats est plus démoralisateur que productif !

Ne nions pas aussi que depuis plus d’un an, la stratégie Mélenchon de "révolution pacifique par les urnes", avec le sentiment donné que c’est davantage d’être le Chavez de France et en attendant, de se voir qualifié de seul opposant crédible face au Capitalisme destructeur, que le sort des plus frappés par le tsunami antisocial qui l’anime, que l’implosion des représentations "classiques" de ce qu’on appelait "gauche, droite", que les tristes déclarations d’un Martinez décrétant la non porosité entre "mouvement social" et" bataille politique, oui, que tout cela conjugué à la destruction de la boussole marxiste de lutte de classe, par ceux qui avaient en charge d’en faire un des outils majeurs du renversement du Capital.

Que cet ensemble de données, ne pouvait pas conduire à un mai tel qu’on a pu le croire dans quelques cercles militants (moi le premier parfois).

Sauf à croire à la spontanéité des masses, Mai 2018 ne pouvait pas être une réédition de mai 68 !

(Je passe sur les conditions de vie, le pouvoir d’achat amputé davantage encore qu’en 68 par les charges d’habitat, les "crédits", et un environnement familial avec au moins un chômeur par famille.

Ce contestable constat trop longuement "exposé", quelles conclusions j’en tire ?

Simplement, pour ouvrir le débat, ici et ailleurs, c’est que, en 2018 encore plus qu’en 1917, sans "Soviets à la française" , sans véritable appropriation d’une culture politique de rupture avec toutes "délégations de pouvoirs", nous allons vivre une longue hibernation des luttes, dans les quartiers, les entreprises, les Facs...

Le Che demandait aussi de créer "Mille Vietnam" !

Personnellement, je dis des milliers de comités d’union populaire autogérés, certes avec un besoin de "centralité" pour coordonner ce qui ce sera construit, plutôt que de décider, "d’en haut" de formes de luttes de recette "nationale".

Tant qu’on laissera "la main" aux appareils quels qu’ils soient, on n’avancera pas.

Oui, on peut, par exemple, en cette période de transhumance qui s’annonce faire des dizaines d’opérations "coup de poing" pour offrir aux automobilistes, le péage gratuit.

Oui, il n’y pas besoin que Martinez réunisse le CCN de la CGT et par médias interposé, arrête une "action commune" ou sera présent la F.I (comme celle d’hier) pour réfléchir avec les travailleurs à des formes d’action qui "bloquent la production".

Je suis certain qu’il y a en France des centaines de milliers d’intelligences individuelles non requises pour fortifier l’intelligence collective.

Dans ce processus, oui, les idées révolutionnaires, marxistes donc communistes peuvent irriguer le "champ de bataille".

Et que dans l’affrontement idéologique que ce processus obligatoirement enclenchera, que le meilleur gagne !

Parce que toute autre forme de "coagulation des colères" ne pourra vaincre !

Et nous ne pouvons pas nous enfermer dans une stratégie qui, à coups de journées mensuelle, donnerons argument à l’adversaire toutes tendances confondues du Capital et ses relais politiques et syndicaux -CFDT et UNSA par exemple- pour démoraliser la Classe ouvrière !

En mesurant le rapport de force à partir de tels chiffres de grévistes SNCF ou de manifestants de "marées populaires"

C’est du moins mon opinion ce dimanche matin...

A.C

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.