Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > Billets d’humeur > Manu, nom de Dieu … tu déconnes !

Manu, nom de Dieu … tu déconnes !

samedi 30 juin 2018 par le billet d’Alain Chancogne

Je lis atterré que tu aurais balancé : « Nous avons anthropologiquement, ontologiquement métaphysiquement besoin de la religion ».
Donc l’athée et respectueux de toutes les religions, je suis diminué par rapport aux croyants ?
Un handicapé du bulbe ! Un sous homme.

Allez, avoue, !
Sarko lui aussi pour flatter, non pas le PAPE qui s’en fout, mais l’électorat catho avait osé le fameux discours de Latran"
"Les racines de la France sont essentiellement chrétiennes. [...] Un homme qui croit, c’est un homme qui espère. Et l’intérêt de la République, c’est qu’il y ait beaucoup d’hommes et de femmes qui espèrent. La désaffection progressive des paroisses rurales, le désert spirituel des banlieues, la disparition des patronages, la pénurie de prêtres, n’ont pas rendu les Français plus heureux. [...] Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s’il est important qu’il s’en approche, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance. [...] »

Ok, ok ...voilà qu’après t’être intronisé Emmanuel Premier, Empereur de la Macronie des Capitalistes, tu sens, vu la façon dont la marmite sociale est en train de bouillir qu’il te faut devenir sous-pape...pour pas qu’elle n’explose pas !

Manu, je t’emmerde, toi et ta façon d’exclure objectivement des millions de nos concitoyens, agnostiques, athées de ce qui constitue une communauté du pluralisme d’opinions philosophiques ou religieuses.

Il parait que le camarade Marx aurait parlé de la "religion" comme "opium du peuple" stigmatisant la façon dont les diverses hiérarchies des diverses croyances savaient rappeler aux pauvres, aux exploités qu’après tout à défaut de posséder ce qui est à eux, parce qu’édifiés par le sang, les larmes, l’esclavage, la répression … le royaume des cieux leur appartiendrait un jour, assis à la droite (sic) du BON DI (expression qui laisse supposer qu’il y en a de mauvais !).

Je n’ai jamais utilisé cette expression de MARX et je suis de ceux qui se sont fait parfois "chambré" au sein du parti alors communiste en insistant sur l’importance de textes édités par le Parti sur "communistes et chrétiens » .

Mon pauvre Manu, tes récents propos relèvent d’une inadmissible et outrancière atteinte aux droits fondamentaux de ne pas se voir discriminé en raison de sa foi…ou de sa non foi !!!

Toi et ta façon de lécher le cul de l’épiscopat (ne me prends pas pour un con en disant que tu voulais lutter contre la haine islamophobe !!)

Ça nous donne à penser qu’à force d’en rajouter, tu veux finir comme Le p’tit Jésus de Nazareth, en croix, mon bonhomme, à force de marcher politiquement en ... dehors des CLOUS !

Gave toi d’hosties si t’aime ça, mais s’il te plait... rengaine tes discours style ricains à bible et bombardiers, ou Imams à kalachnikov, et fous nous la paix !

Quand on dispute aux fachos italiens le refus d’accueillir des malheureux en perdition, on ferme sa gueule, Manu !!

AMEN…

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.