Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > Société, Culture, Environnement > La preuve par Commercy des réalités de l’impérialisme français

La preuve par Commercy des réalités de l’impérialisme français

Bienvenue à nos amis...les soldats saoudiens

mercredi 8 juillet 2020 par Francis Arzalier (ANC)

Une curieuse histoire nous est racontée par un site nommé Défend Democracy Press, relayant l’enquête menée par la journaliste.
Elle démontre, s’il le fallait, à quel point le Pouvoir français est depuis longtemps inséré dans l’Impérialisme occidental, dirigé depuis Washington, avec ses complices Européens de l’OTAN, et ceux du Moyen Orient, l’État colonial d’Israël, et les monarques pétroliers de la péninsule arabique.
Et cela, malgré les grandes proclamations d’indépendance répétées par le Président Macron, vis à vis des USA de Trump et de ses Alliés.

Cette comédie tragique quand on en connaît les dessous se déroule à l’est de la France, dans la petite ville somnolente de Commercy ( 6000 habitants ) [1], et les personnages en sont nombreux : au premier plan, les commerçants du lieu, alléchés par une clientèle potentielle et leurs élus locaux de Droite, et de l’autre, en coulisse, les dirigeants d’une société multinationale Européenne de l’armement, et les autorités politiques et militaires de l’État, Ce sont ces derniers qui ont fait miroiter aux notables locaux un curieux projet militaire apte à développer selon eux l’économie locale.

D’autres, à Paris-Saint Germain ou Toulon, ont rêvé de vendre aux Émirs pétroliers du Moyen-Orient un club de foot ou de rugby. Les stratèges du Ministère des Armées et du Quai d’Orsay, inspirés par les chefs d’État successifs, ont offert aux braves gens de Commercy, un projet très avantageux selon eux : il s’agissait de créer dans les casernes du coin, un peu abandonnées depuis l’extinction du service militaire obligatoire, un grand centre de formation et d’entraînement militaire pour les soldats d’un pays allié de la France, l’Arabie Saoudite. En quelque sorte, notre pays et son armée vendrait à ces riches amis, qui déjà nous achètent des Rafale, très pratiques pour mitrailler des "rebelles", nos compétences "coloniales" acquises aux quatre coins de l’Afrique, de l’Algérie autrefois à la Lybie et au Tchad récemment, et aujourd’hui encore au Sahel malien.

C’est en 2011 que le Ministre de Sarkozy, Longuet et la société Coquerill, dont le siège social est en Belgique et les actionnaires un peu partout en Europe, produisant des armes sophistiquées, ont proposé aux édiles locaux de créer à Commercy avec des fonds publics un centre destiné à entraîner les militaires saoudiens à l’emploi de ces armes. Le projet s’est concrétisé sous les Présidences Hollande et Macron sous la houlette de Gérard Longuet, devenu sénateur de la Meuse. Et administrateur de l’entreprise Cokerill (on n’est jamais mieux servi que par ses proches !).

Les élus (et les commerçants locaux), qui imaginaient déjà de richissimes Émirs visitant leurs échoppes, ont approuvé sans hésiter, ont accordé à l’opération quelques millions d’euros de subventions publiques. Une centaine de stagiaires saoudiens chouchoutés qui, finalement, n’achètent guère sur place, aux commerçants locaux désillusionnés.

Personne des ministères successifs, à l’époque et depuis, ne leur a dit que ces armes (tourelles de chars) étaient celles utilisées par l’armée de l’Arabie Saoudite, allié de l’Occident, dans son invasion du Yémen, où elle combat les Yéménites "Houthistes", soutenus par l’Iran, que les USA de Trump rêvent de détruire, grâce au blocus. Et avec l’aide d’Israël et des Émirs de Riyad.
Ce " grand jeu "de l’Impérialisme OccidentaL nourrit depuis 5 ans au Yémen une guerre féroce, qui a tué, selon l’ONU, plus de 230 000 personnes et causé un désastre humanitaire.

La France, en vendant des armes aux Saoudiens, se rend complice de ces crimes, et plus encore en les entraînant à les utiliser. Comme l’a dit avec élégance Gérard Longuet : " quand la France vend des Rafale à l’Inde, Ce n’est pas pour défiler le 14 juillet, mais pour transformer des gens en charbon." !

Il arrive qu’au sein de l’Impérialisme OccidentaL, certains partenaires aient des désaccords, qui sont souvent des concurrences économiques. Mais, comme dans un orchestre symphonique, tous les solistes ont un objectif commun. Tous les États impérialistes occidentaux ont le même but, affaiblir et parfois détruire les Nations qui leur résistent, de façon à pouvoir exploiter commodément leurs richesses.

PS/ pour accéder à l’enquête complète, utiliser le lien : ICI


[1Commercy est une commune française située dans le département de la Meuse, dont elle est une des sous-préfectures (avec Verdun). Située dans la région historique et culturelle de Lorraine, elle fait partie de la région Grand Est.

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?