Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > International > Bolivie : Attentat terroriste en bolivie- sollicitude d’ intercession (...)

Bolivie : Attentat terroriste en bolivie- sollicitude d’ intercession immédiate pour la paix et la non-violence dans l’etat plurinational de bolivie et appel au respect des résultats des élections présidentielles

samedi 7 novembre 2020 par Wiphala France

À
M. Joel Hernandez, Président Commission Interaméricaine de droits humains
M. Antonio Guterres, Nations Unies
Mme Michelle Bachelet, Haut Commissaire des Droits Humains
M. Kumi Naidoo, Amnesty International

Mesdames, Messieurs,

Nous sollicitons en urgence l’intercession de vos organisations en faveur d’un appel à la paix et à la non-violence dans l’État Plurinational de la Bolivie, ainsi que le respect des résultats électoraux du 18 octobre 2020.

Hier soir, le bureau national de campagne du MAS-IPSP, parti politique qui a obtenu une large victoire avec 55.10 % des votes, a été la cible d’un attentat terroriste à la dynamite. Dans les locaux de campagne visés se trouvait notamment Luis Arce, le nouveau président élu.

Les soupçons se tournent naturellement vers les opposants extrémistes qui, depuis l’annonce des résultats électoraux, agissent avec violence et affirment clairement leur souhait de voir un gouvernement militaire être investi.

Depuis quelques jours, nous vous alertons sur les attaques et le danger pesant sur les nouveaux mandataires élus, qui voient leurs vies être menacées et leurs investitures être entravées. Du fait de cette situation de violence, nous demandons aux institutions que vous représentez votre prompte intervention.

À ce jour, et depuis les résultats des élections présidentielles, nous n’avons pas reçu de signes de soutien concrets qui appellent à la paix et condamnent les violences, actes de sédition et maintenant attentats terroristes que commettent les para-milices de l’Union des Jeunes de Santa Cruz et la Résistance des Jeunes de Cochabamba.

Ces para-milices, déguisées en civils, ont appelé à la grève contre la reconnaissance des résultats des élections, et organisent quelques points de barricades dans les villes de Santa Cruz et Cochabamba, où ils tentent d’instaurer un climat tendu d’intimidation, notamment en violentant ceux qui ne suivent pas la grève.

Dans ce contexte, nous réaffirmons la nécessité du retour de la paix en Bolivie et du respect de la démocratie, qui s’est notamment exprimée lors des élections du 18 octobre.

Sans une action internationale ferme et résolue, nous risquons de faire face à plus de violences et d’assister à des massacres comme ceux qu’ont connus il y a quelques mois Senkata, Sacaba et la zone sud de la ville de La Paz.

Wiphala France
Wiphala Across the World

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?