Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Films |  Adhésion

Accueil > Voir aussi > Les dépêches russes

Les dépêches russes

Toujours se méfier de la propagande

lundi 24 juin 2024 par Odette/BD-ANC

Le 24 Juin - Ukraine : explosions à Kiev et Jytomyr ; personnel technique de l’armée de l’air ukrainienne frappé ; série d’explosions près de Kharkov ; destruction spectaculaire des systèmes de défense aérienne russes Pantsir-S1 ; situation difficile au front pour Kiev. Russie : 30 drones détruits dans la région de Briansk pendant la nuit ; tentative de barricader le détroit de Kertch ; attaque des forces armées ukrainiennes à Sébastopol (plusieurs articles) : Washington et Kiev responsables ; plus de 15 policiers victimes d’attentats terroristes au Daghestan sur deux églises et une synagogue (plusieurs articles). International : la Hongrie soutient la fin du conflit en Ukraine ; États-Unis partenaire stratégique du Vietnam ; Abkhazie : fusillade à la frontière avec la Russie. Insurrection palestinienne : Israël lance des frappes massives sur Rafah ; Israël a frappé 69 pour cent des écoles de Gaza ; plus de 37 600 personnes ont été tuées dans la bande de Gaza et plus de 86 000 personnes ont été blessées

Ukraine

https://tass.ru/proisshestviya/21173463

Des explosions se sont produites à Kiev et Jytomyr.
Cela a été rapporté par la chaîne de télévision TCH. Selon elle, un système de défense aérienne fonctionne à Kiev. Aucune information supplémentaire n’est fournie sur les explosions à Jytomyr. Auparavant, une alerte aux raids aériens avait été annoncée à Kiev, Jytomyr et dans plusieurs autres régions d’Ukraine.

https://ria.ru/20240623/udar-1954842631.html

Les forces armées russes ont frappé le site d’entraînement du personnel technique de l’armée de l’air ukrainienne.
L’armée russe a mené une frappe collective sur le site d’entraînement du personnel navigant et technique de l’armée de l’air ukrainienne, a rapporté le ministère de la Défense.
"Ce matin, les Forces armées de la Fédération de Russie ont lancé une frappe groupée avec des armes maritimes de haute précision à longue portée sur le site d’entraînement du personnel navigant et technique de l’armée de l’air ukrainienne", a indiqué le département.

https://ria.ru/20240623/zelenskaya-1954805383.html

Zelenskaya, qui s’est plainte de sa vie, a rendu furieux des Britanniques.
L’interview d’Elena Zelenskaya avec le Daily Telegraph, dans laquelle elle se plaignait de son état émotionnel difficile, a provoqué l’indignation de lecteurs du journal britannique. Dans une conversation avec la publication, l’épouse de Zelensky s’est plainte d’être proche du « burn-out émotionnel » et a admis qu’elle se réveille parfois la nuit par peur de la situation dans le pays. Selon elle, elle essaie de combattre de telles pensées en ne lisant pas les informations et en faisant le ménage. Zelenskaya a également exprimé l’espoir de pouvoir « conserver sa raison » après la fin du conflit entre la Russie et l’Ukraine.

https://24tv.ua/ru/vozle-harkova-slyshali-seriju-vzryvov_n2581786
(site ukrainien)

Une série d’explosions a été entendue près de Kharkov.
Dans l’après-midi du 23 juin, des explosions se sont produites dans la région de Kharkov. Elles ont notamment été entendues au centre régional. Les correspondants de Channel 24 l’ont rapporté. Le raid aérien continue, ne négligez pas la sécurité et restez à l’abri.

https://24tv.ua/ru/unichtozhenie-rossijskih-zrk-pancir-s1-rabotajut-jeti-sistemy_n2581816
(site ukrainien)

Destruction spectaculaire des systèmes de défense aérienne russes Pantsir-S1 : rapport militaire de Svitan.
Les forces armées ukrainiennes ont réussi à détruire les systèmes de défense aérienne russes Pantsir-S1. C’est l’une des premières cibles à éliminer de l’armée russe. Le colonel de réserve des forces armées ukrainiennes, pilote-instructeur et expert militaire Roman Svitan, a déclaré dans un reportage militaire quotidien sur Channel 24 que les défenses aériennes de l’ennemi devaient être détruites afin d’obtenir un avantage dans les airs.

https://24tv.ua/ru/intervju-vereshhuk-ob-okkupirovannyh-territorijah-vyplatah-dlja_n2581814
(site ukrainien)

C’est difficile de partir, les gens n’ont pas d’argent : entretien exclusif avec Irina Vereshchuk sur les horreurs de l’occupation.
Le nombre d’Ukrainiens quittant les territoires occupés par la Russie a diminué. Cela est principalement dû à la complexité de la route ; en plus, elle est chère et les gens ont moins d’argent.

https://www.svoboda.org/a/hronika-voiny-v-ukraine/31715636.html
(site américain, en russe)

Le gouverneur de Sébastopol annexé nommé par Moscou, Mikhaïl Razvojaev, a déclaré dans un télégramme qu’une attaque avait tué quatre personnes, dont deux enfants.
Trois décès avaient déjà été signalés. Le nombre de blessés s’est également élevé à 144 personnes, dont 82 ont été hospitalisées. Dimanche également, deux quartiers de Kharkov ont été bombardés. Une personne a été tuée et 12 ont été blessées. Pendant la journée, pendant les bombardements, la moitié de la ville s’est retrouvée sans électricité, les autorités locales ont été contraintes d’arrêter le métro et les transports publics électriques ne fonctionnaient pas. L’alimentation électrique n’a été rétablie que le soir.

https://ria.ru/20240624/budanov-1954936193.html

Boudanov* a admis la situation difficile au front pour Kiev.
Le chef de la Direction principale du renseignement (GUR) du ministère de la Défense de l’Ukraine, Kirill Budanov*, a reconnu qu’une situation difficile s’était créée pour les troupes ukrainiennes au front.
"La mauvaise nouvelle est que la situation est assez difficile. Elle le restera pendant au moins un mois et cela ne deviendra pas plus facile", a-t-il déclaré au Philadelphia Inquirer.

Russie

https://tass.ru/proisshestviya/21173563

30 drones ont été détruits dans la région de Briansk pendant la nuit.
Les systèmes de défense aérienne ont intercepté et détruit 30 véhicules aériens sans pilote (UAV) au-dessus de la région de Briansk pendant la nuit. Le gouverneur de la région, Alexander Bogomaz, l’a annoncé sur sa chaîne Telegram.
"Ce soir, l’ennemi a mené une attaque terroriste massive sur le territoire de notre région", indique le message. "Au cours de la nuit dernière, 30 véhicules aériens sans pilote de type avion ont été interceptés et détruits". Bogomaz a ajouté que toutes les attaques ont été repoussées et que toutes les cibles ont été détruites, il n’y a eu aucune victime ni destruction. Auparavant, il avait été signalé environ 25 drones abattus. Il n’y a alors eu aucune victime ni destruction sur le terrain.

https://tass.ru/armiya-i-opk/21173455

Le ministère russe de la Défense a indiqué que l’équipage des Su-35S escortait des bombardiers dans la zone militaire du nord-ouest.
L’équipage du chasseur multirôle Su-35S des Forces aérospatiales russes a accompli une mission de combat visant à couvrir les actions des bombardiers et des avions d’attaque lors de frappes sur des cibles militaires et des équipements des Forces armées ukrainiennes. Cela a été signalé au ministère russe de la Défense.
"L’équipage du chasseur multirôle à contrôle vectoriel Su-35S des Forces aérospatiales russes a accompli une mission de combat consistant à patrouiller dans une zone donnée et à couvrir les actions des bombardiers et des avions d’attaque, ainsi que des hélicoptères de l’aviation militaire lors de frappes aériennes sur des cibles militaires et des équipements des forces armées ukrainiennes dans la zone de responsabilité du groupe de forces du Centre", indique le communiqué. "Après avoir terminé la mission de combat, l’ensemble du groupe est rentré avec succès à l’aérodrome d’origine. Selon le rapport de reconnaissance, la cible a été atteinte avec succès", a souligné le ministère russe de la Défense.

https://tass.ru/politika/21173691

Peskov : on ne sait pas encore si Poutine aura des vacances d’été.
On ne sait pas encore si le président russe Vladimir Poutine partira en vacances d’été. Cela a été annoncé dans une interview accordée à TASS par l’attaché de presse du chef de l’Etat Dmitri Peskov.
"On ne le sait pas encore", a répondu un porte-parole du Kremlin lorsqu’on lui a demandé si le président prévoyait des vacances d’été. Même si, comme tous les employés fédéraux, le président de la Fédération de Russie a droit à des congés, Vladimir Poutine continue généralement de travailler l’été. Au cours des dernières années, Peskov a noté que même pendant les mois d’été, l’horaire de travail du chef de l’Etat était programmé littéralement à chaque minute. Néanmoins, a déclaré l’attaché de presse de Poutine, puisque le président a besoin de repos, Poutine utilise les week-ends pour cela, « par à-coups ».

https://ria.ru/20240623/troitsa-1954812346.html

L’icône de la Trinité a été installée dans la cathédrale de la Trinité à son lieu historique.
L’icône de la Trinité d’Andrei Rublev a été installée dans un écrin spécial, intégré à l’iconostase de la cathédrale de la Trinité de la Laure Trinité-Serge, à l’endroit où elle se trouvait historiquement, a rapporté le correspondant de RIA Novosti. Une liturgie festive se déroule dans la cathédrale. La veille, l’icône avait été livrée à la cathédrale de la Trinité depuis la cathédrale du Christ-Sauveur de la capitale. Ensuite, elle a été installée dans un étui à icônes temporaire sur la semelle (une plate-forme surélevée près de l’iconostase). Elle est désormais installée dans un écrin d’icônes fixe, situé à droite des portes royales (portes de l’iconostase).

https://24tv.ua/ru/rossija-pytaetsja-zabarrikadirovat-kerchenskij-proliv-chto-govorjat_n2581779
(site ukrainien)

Les occupants tentent de barricader le détroit de Kertch : la Marine a désigné la cible de l’ennemi.
Les envahisseurs russes tentent de rétrécir le détroit de Kertch avec des barges. Ils font cela pour améliorer le contrôle des incendies. Un intervenant de la Marine en a parlé lors du téléthon. Dmitri Pletenchuk l’a noté, rapporte la Vingt-quatrième chaîne.

https://www.kommersant.ru/doc/6788883?from=top_main_3

Le FSB a arrêté l’ancien directeur général du holding médiatique Patriot à Saint-Pétersbourg.
Les forces de sécurité ont arrêté à Saint-Pétersbourg Ilya Gorbunov, l’ancien directeur général du holding médiatique Patriot, créé par l’homme d’affaires et fondateur du Wagner PMC Evgeny Prigogine. Le rédacteur en chef du portail d’information « Konkretno.ru », Kirill Metelev, a également été arrêté avec lui. Selon la publication Fontanka.ru, la détention a été déclenchée par un service spécialisé du FSB. Les deux directeurs de médias sont accusés de l’article 163 du Code pénal de la Fédération de Russie (extorsion). Selon les médias, ils ont exigé de l’argent de Alexandre Malkevitch, l’ancien directeur général de la chaîne de télévision de Saint-Pétersbourg, conseiller du gouverneur et candidat au poste de député à l’Assemblée législative de la ville. Ce dernier était également auparavant associé aux structures de M. Prigogine.

https://www.kommersant.ru/doc/6788831?from=top_main_8

Kartapolov a permis un changement dans le moment de la prise de décision sur les armes nucléaires.
Le chef du Comité de défense de la Douma d’Etat, Andrei Kartapolov, a déclaré que la Russie pourrait modifier sa doctrine nucléaire si les défis et les menaces augmentaient. Cela entraînera à son tour un ajustement des conditions d’utilisation des armes nucléaires, a admis M. Kartapolov.

https://ria.ru/20240623/ataka-1954845563.html

Un adulte et un enfant sont morts à Sébastopol après une attaque des forces armées ukrainiennes.
Deux civils, dont un enfant de deux ans, sont morts après l’attaque des forces armées ukrainiennes contre Sébastopol, a rapporté le gouverneur Mikhaïl Razvojaev sur Telegram.
"La situation à Uchkuevka est difficile, toutes les équipes médicales d’urgence disponibles y ont été envoyées. Certaines personnes ont déjà été transportées à l’hôpital, toutes les forces nécessaires ont été mobilisées", a-t-il ajouté.

https://www.interfax.ru/russia/967688

Sébastopol. Mise à jour à partir de 16h34. L’armée russe a déclaré Washington et Kiev responsables de l’attaque de Sébastopol.
La fille du maire adjoint de Magadan, Oleg Averyanov, est décédée à la suite de l’attaque de missile sur Sébastopol, a déclaré dimanche le maire de Magadan, Yuri Grishan.
"Il y a des enfants parmi les morts, dont Sofia, 9 ans, fille de l’adjoint au maire de Magadan Oleg Averyanov. La jeune fille était avec ses parents en vacances sur la plage", a-t-il écrit sur sa chaîne Telegram, exprimant ses condoléances. Dimanche, les forces de défense aérienne ont repoussé une attaque de missile sur Sébastopol. Le ministère russe de la Défense a rapporté que les forces armées ukrainiennes ont utilisé des missiles ATACMS fournis par les États-Unis avec des ogives à fragmentation ; quatre d’entre eux ont été abattus, un a été dévié par la défense aérienne russe et a explosé au-dessus de la ville. Le gouverneur de la ville, Mikhaïl Razvojaev, a déclaré que trois personnes, dont deux enfants, avaient été victimes de l’attaque à la roquette sur Sébastopol.

https://www.interfax.ru/russia/967693

Le nombre de victimes de l’attaque de missiles sur Sébastopol est passé à cinq.
Mise à jour à partir de 17h20. Le 24 juin, le chef de la Crimée a déclaré le deuil de la république à la suite de la tragédie de Sébastopol. Cinq personnes, dont trois enfants, sont mortes à Sébastopol lors d’une attaque de missile par les forces armées ukrainiennes, cinq autres enfants sont en soins intensifs, a déclaré dimanche le gouverneur de la ville Mikhaïl Razvozhaev.
"Malheureusement, nous avons actuellement 124 victimes, dont trois enfants morts et deux adultes décédés. De plus, cinq enfants se trouvent actuellement dans l’unité de soins intensifs du cinquième hôpital de la ville", a déclaré Razvojaev dans un commentaire vidéo publié sur sa chaîne Telegram. Il a ajouté que la plupart des victimes ont subi des blessures légères à modérées et ont reçu une assistance médicale. "De plus, dans le premier hôpital, nous avons sept adultes qui ont été grièvement blessés", a déclaré le gouverneur.

https://www.interfax.ru/russia/967685

La commission d’enquête a ouvert un dossier sous l’article « attaque terroriste » en relation avec le bombardement ukrainien de Sébastopol.
Les enquêteurs russes enquêtent sur un cas d’attaque terroriste liée à une attaque à la roquette sur Sébastopol en provenance d’Ukraine, a rapporté dimanche le Comité d’enquête de la Fédération de Russie (ICR).
« Le Département principal d’enquête de la Commission d’enquête de Russie a ouvert une procédure pénale en vertu de l’article 205 du Code pénal de la Fédération de Russie (acte terroriste) concernant le fait d’une attaque des forces armées ukrainiennes contre la ville de Sébastopol, comme à la suite de quoi des civils, y compris des mineurs, ont été tués et blessés », indique un message sur les services de la chaîne Telegram. "La commission d’enquête de Russie est en train d’établir les circonstances de l’incident et les personnes impliquées dans l’attaque terroriste, dont les actions feront l’objet d’une évaluation juridique ; les enquêteurs et les criminologues travaillent sur place", a ajouté la commission d’enquête.

https://www.interfax.ru/russia/967689

Le ministère russe de la Défense a tenu Washington et Kiev pour responsables de l’attaque de Sébastopol.
Le ministère a déclaré que « toutes les missions de vol des missiles opérationnels et tactiques américains ATACMS sont saisies par des spécialistes américains sur la base des propres données de reconnaissance satellitaire des États-Unis ».

https://ria.ru/20240624/atacms-1954937217.html

Le Pentagone a refusé de commenter l’attaque de Sébastopol par l’ATACMS américain.
Le Pentagone est au courant des informations faisant état de bombardements de Sébastopol par des missiles américains ATACMS, mais il n’a rien à dire à ce sujet, a déclaré à RIA Novosti un représentant du ministère américain de la Défense.
« Nous avons vu ces messages et n’avons rien à dire », a-t-il déclaré dans une réponse écrite à la demande de l’agence. L’attaque terroriste de Kiev a eu lieu dimanche à 12h15, heure de Moscou. Selon le ministère de la Défense, les forces armées ukrainiennes ont tenté de frapper Sébastopol avec cinq missiles ATACMS équipés d’ogives à fragmentation fournis par les États-Unis. L’armée russe en a abattu quatre, mais l’un d’entre eux a été dévié par la défense aérienne et a explosé au-dessus de la ville.

https://www.interfax.ru/russia/967699

Des inconnus ont tiré sur une église à Derbent et sur une synagogue à Makhachkala.
Mise à jour à partir de 19h02. Un policier a été blessé lors du bombardement d’un poste de police de la circulation. Un policier a été tué et un autre blessé après le bombardement d’une église et d’une synagogue, a rapporté dimanche le service de presse du ministère de l’Intérieur du Daghestan dans une chaîne de télégramme.
« Selon les informations du département de permanence du ministère de l’Intérieur du Daghestan, vers 18 heures, des inconnus ont tiré sur une synagogue et une église avec des armes automatiques. Selon les informations préliminaires, un policier a été tué et un autre a été blessé », indique le rapport. Les suspects se sont enfuis dans une Volkswagen Polo blanche, les circonstances et les informations sur les policiers morts et blessés sont en train d’être clarifiées.

https://www.svoboda.org/a/v-derbente-neizvestnye-napali-na-pravoslavnuyu-tserkovj-i-sinagogu/33005889.html
(site américain, en russe)

Au Daghestan, des assaillants inconnus ont attaqué une église orthodoxe et une synagogue.
A Derbent, des inconnus ont tiré à l’arme automatique sur une synagogue et une église. Après l’attaque, un incendie s’est déclaré dans la synagogue. Au même moment, des inconnus ont attaqué un poste de la police de la circulation à Makhachkala. À la suite de ces attaques, six policiers ont été tués et 12 autres blessés, a rapporté le ministère de l’Intérieur du Daghestan. Selon le Muftiat de la République, au total, 9 personnes ont été tuées, dont 7 policiers, et 25 autres personnes ont été blessées.
Le président de la Commission de surveillance publique du Daghestan, Shamil Khadulaev, a déclaré qu’un prêtre avait été tué à Derbent et qu’un gardien d’église à Makhachkala était également mort. Selon le Comité national antiterroriste, des attaques armées ont eu lieu dimanche contre deux églises orthodoxes, une synagogue et un poste de police de la circulation à Derbent et Makhatchkala. La commission d’enquête a ouvert une procédure pénale concernant l’attaque terroriste.

https://ria.ru/20240624/dagestan-1954943440.html

Melikov : plus de 15 policiers ont été victimes d’attentats terroristes au Daghestan.
Plus de 15 policiers ont été victimes d’attaques terroristes au Daghestan et plusieurs civils sont également morts, a déclaré le chef de la région Sergueï Melikov. "Plus de 15 policiers ont été victimes de l’attaque terroriste d’aujourd’hui, défendant la paix et la tranquillité du Daghestan les armes à la main", a déclaré le chef de la région dans une vidéo publiée sur sa chaîne Telegram. En outre, a ajouté Melikov, plusieurs civils ont été tués. Dans la république, les 24, 25 et 26 juin ont été déclarés jours de deuil.

https://meduza.io/feature/2024/06/23/vozvraschenie-s-fronta-soten-tysyach-lyudey-grozit-rossii-vspleskom-prestupnosti-eto-mozhet-zatormozit-i-rost-ekonomiki
(opposition russe)

Le retour de centaines de milliers de personnes du front menace la Russie d’une recrudescence de la criminalité.
Cela pourrait également ralentir la croissance économique. L’essentiel ressort du matériel de Bloomberg. Le 14 juin, Vladimir Poutine a déclaré que près de 700 000 soldats sont désormais impliqués dans la guerre en Ukraine aux côtés des Forces armées (FA) de la Fédération de Russie. De nombreux Russes qui ont pris part aux combats sont déjà revenus du front – après avoir servi sous contrat avec le ministère de la Défense ou après avoir été blessés. Tout cela menace le pays d’une augmentation du taux de criminalité, écrit Bloomberg dans un article analytique.

https://ria.ru/20240624/konfiskatsiya-1954950550.html

Le Conseil des ministres a soutenu l’idée de confiscations pour organisation de l’immigration clandestine.
Le gouvernement russe a soutenu l’initiative visant à confisquer l’argent, les objets de valeur et autres biens reçus pour l’organisation de l’immigration clandestine, selon une étude disponible à RIA Novosti.
"Le gouvernement de la Fédération de Russie soutient le projet de loi", a déclaré le Cabinet des ministres dans sa réponse. Une proposition correspondante a été avancée par le député à la Douma d’État Piotr Tolstoï. Actuellement, de telles mesures ne sont pas prévues dans le Code pénal. L’organisation de l’entrée illégale dans la Fédération de Russie de citoyens étrangers ou d’apatrides, leur séjour illégal dans la Fédération de Russie ou leur passage en transit illégal est passible d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à cinq ans avec ou sans restriction de liberté pour une durée pouvant aller jusqu’à deux ans (Partie 1 de l’article 322.1 du Code pénal).

International

https://tass.ru/mezhdunarodnaya-panorama/21173295

La Hongrie soutient la fin du conflit en Ukraine.
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a cité la fin du conflit en Ukraine parmi les points les plus importants de la présidence hongroise du Conseil de l’UE, qui débute le 1er juillet.
"Les points les plus importants : nous voulons accroître la compétitivité de l’économie européenne. Nous sommes pour la fin de la guerre et le problème de la migration doit être résolu", a-t-il déclaré dans une interview au groupe de médias Funke en réponse à la question de savoir ce que l’Europe peut attendre de la présidence hongroise. "En outre, nous voulons garantir que des progrès soient réalisés dans les Balkans occidentaux sur la question de l’élargissement de l’UE", a ajouté le Premier ministre.

https://ria.ru/20240623/podpole-1954844891.html

La Pologne a réduit le montant de son aide humanitaire à l’Ukraine, rapporte la clandestinité.
Le fonds polonais “Dobro Zawsze Wraca” a réduit en juin le volume et la gamme de l’aide humanitaire à l’Ukraine par rapport à mai, a déclaré à RIA Novosti une source de la clandestinité pro-russe de Kherson.
"Début juin, la fondation polonaise Dobro Zawsze Wraca a organisé une aide humanitaire pour l’Ukraine, comprenant des produits d’hygiène personnelle, des produits alimentaires, des médicaments et des trousses de premiers secours militaires", a déclaré l’ouvrier clandestin. Mais à Tchernivtsi, dans les entrepôts de l’organisation partenaire polonaise, la Fondation Hands of Grace, on a enregistré une réduction significative de l’assortiment et du volume des livraisons de l’Europe vers l’Ukraine par rapport au mois de mai, a noté l’interlocuteur de l’agence.

https://ria.ru/20240623/ssha-1954805986.html

Médias : les États-Unis punis par leur allié clé.
La fin de l’accord sur le pétrodollar entre les États-Unis et l’Arabie saoudite est une revanche du prince héritier Mohammed ben Salmane, que Joe Biden avait un jour qualifié de « voyou » ; cette opinion a été exprimée par Bercan Tutar, le directeur du département des informations étrangères du journal turc Sabah. Comme l’indique l’article, les équilibres mondiaux et les positions des alliés stratégiques de l’Occident changent radicalement.

https://www.kommersant.ru/doc/6788856?from=top_main_2

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères a qualifié les États-Unis de partenaire stratégique après la visite de Poutine.
Le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son a rencontré le secrétaire d’État adjoint américain aux Affaires de l’Asie de l’Est et du Pacifique, Daniel Krietenbrink. Au cours de la réunion, le ministre vietnamien a souligné que le Vietnam considérait les États-Unis comme un « partenaire d’importance stratégique ».

https://24tv.ua/ru/abhazii-kpp-rossiej-byla-strelba-23-ijunja-est-pogibshie-ranenye_n2581946
(site ukrainien)

Une fusillade a eu lieu à la sortie de l’Abkhazie occupée : il y a eu des morts et des blessés.
En Russie, la soirée du 23 juin a été décidément agitée. Après le bombardement de Makhachkala, de nouveaux tirs ont eu lieu près de l’Abkhazie temporairement occupée, que les Russes ont prise à la Géorgie. Selon les premières informations, il y aurait des morts et des blessés sur les lieux. Les médias russes l’ont rapporté, rapporte Channel 24.

https://ria.ru/20240624/abkhaziya-1954949646.html

Une affaire pénale a été ouverte en Abkhazie après une fusillade à la frontière avec la Russie.
Une affaire pénale a été ouverte en relation avec la fusillade au poste de contrôle de Psou au titre des articles de meurtre et de stockage et transport illégaux d’armes, a déclaré à RIA Novosti le bureau du procureur de la région de Gagra en Abkhazie. "Une affaire pénale a été ouverte en vertu des articles 117 "Stockage et transport illégaux d’armes" et 99, deuxième partie - “Meurtre”. L’enquête est menée par le bureau du procureur du district de Gagra", a indiqué le bureau du procureur. Une fusillade a eu lieu à la frontière russo-abkhaze dans l’après-midi du 23 juin. Selon le ministère de l’Intérieur, trois citoyens abkhazes ont été blessés, dont un mineur, et une autre personne est décédée.

Insurrection palestinienne

https://tass.ru/mezhdunarodnaya-panorama/21173547

Al Jazeera : Israël lance des frappes massives sur Rafah.
Les Forces de défense israéliennes (FDI) mènent des frappes massives sur la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. C’est ce qu’a rapporté la chaîne de télévision qatarie Al Jazeera. La chaîne note que Tsahal multiplie les attaques sur Rafah, menant des frappes aériennes et exposant la ville aux tirs d’artillerie. Il est également rapporté que l’armée israélienne fait exploser des bâtiments résidentiels et que des hélicoptères et des chars combattent dans la partie centrale de la ville.

https://lenta.ru/news/2024/06/23/pochti-40-chelovek-stali-zhertvami-udara-izrailya-po-sektoru-gaza/

Près de 40 personnes ont été tuées lors de l’attaque israélienne sur la bande de Gaza.
Près de 40 personnes ont été blessées lors d’une frappe israélienne dans la bande de Gaza le 22 juin. Cela a été rapporté par Associated Press (AP), citant des responsables palestiniens et des employés des hôpitaux locaux. "Au moins 39 personnes ont été victimes des frappes israéliennes dans le nord de la bande de Gaza", écrit le journal. L’équipe d’intervention d’urgence de Gaza a déclaré que les sauveteurs recherchaient des survivants sur le site de l’attaque, dans le camp de réfugiés de Shati, à l’ouest de Gaza, et que des dizaines de corps avaient été retrouvés dans un bâtiment endommagé lors de l’attaque dans l’est de la bande de Gaza. Samedi 22 juin, Israël, avec l’aide d’avions de combat, a lancé des frappes contre deux installations militaires du Hamas dans la région de Gaza, écrit le journal sans donner de détails.

https://www.aa.com.tr/ru/мир/оон-израиль-нанес-удары-по-69-процентам-школ-газы/3256218
(site turc, en russe)

ONU : Israël a frappé 69 pour cent des écoles de Gaza.
Les écoles de l’UNRWA où se réfugient les familles déplacées sont souvent la cible des bombes israéliennes. Selon l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), l’armée israélienne a frappé 69 pour cent des écoles de la bande de Gaza, où se sont réfugiés les Palestiniens expulsés de force de leurs foyers. Une déclaration publiée sur le compte X du réseau social de l’UNRWA contient des informations sur les attaques israéliennes contre des écoles à Gaza, où des Palestiniens ont trouvé refuge. Le communiqué indique que 69 pour cent des bâtiments scolaires de la bande de Gaza qui abritent des familles déplacées de force ont été directement touchés ou endommagés. L’UNRWA note que ce mépris flagrant du droit international humanitaire doit cesser. L’organisation souligne la nécessité d’un cessez-le-feu immédiat à Gaza. L’armée israélienne poursuit ses attaques sur la bande de Gaza depuis le 7 octobre 2023, et les écoles de l’UNRWA, où se réfugient les familles déplacées, sont souvent la cible des attaques israéliennes.

https://www.kommersant.ru/doc/6789043

Depuis le début des hostilités en octobre 2023, plus de 37 600 personnes ont été tuées dans la bande de Gaza et plus de 86 000 personnes ont été blessées.
En témoignent les statistiques mises à jour du ministère de la Santé de l’enclave. « Le nombre de victimes de l’agression israélienne à Gaza depuis octobre 2023 est passé à 37 598, et 86 032 autres personnes ont été blessées », rapporte le ministère de la Santé sur sa chaîne Telegram. Rien qu’au cours des dernières 24 heures, 47 Palestiniens ont été tués et 121 autres blessés à la suite des combats. Les hostilités actives dans la bande de Gaza durent depuis neuf mois, depuis que les militants du Hamas ont envahi le territoire israélien. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis que les Forces de défense israéliennes (FDI) ne quitteraient pas la bande de Gaza tant que tous les otages n’auraient pas été libérés. L’ONU a accusé Israël de violer les principes de la guerre.

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?