Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > Voir aussi > Réveillons-nous !

Réveillons-nous !

dimanche 1er novembre 2020 par Dre G. F., médecin-psychiatre

Je ne suis ni experte, ni professeur, ni spécialiste de quoi que ce soit. Je suis un simple psychiatre, une clinicienne qui réfléchit et qui souhaite continuer à réfléchir et à penser. Je pense que le débat d’idées est sain et que c’est de la confrontation des idées que naissent les progrès.
Et je suis terriblement triste du spectacle du monde en ce moment.
Que nous arrive-t-il pour que nous laissions le politique diriger nos vies jusque dans nos foyers ?
Il est temps de sortir de l’état hypnotique et léthargique dans lequel nous sommes. Je précise que le virus existe et tue en effet, une mort est toujours tragique. Cependant le nombre de morts ne justifie pas le maintien de la peur au niveau actuel. Nous sommes en pleine psychose collective.

La peur hypnotique distillée jour après jour dans tous les médias nous maintient dans un état de sidération qui empêche toute réflexion et toute mise en perspective de ce qui nous arrive.

Réveillons-nous !

Nous acceptons sans broncher que des femmes accouchent masquées. Pensons à leur souffrance, à leur suffocation, à leurs efforts dans ce moment de vie si particulier et si important. Pensons aux nouveaux-nés dont le premier contact avec leur mère est un contact masqué-manqué. Combien de troubles de l’attachement laissons-nous fabriquer sans rien y trouver à redire ?

Réveillons-nous !

Nous acceptons tout un tas de restrictions pour nos enfants et de mesures qui maintiennent l’idée du danger permanent car ils vont transmettre le virus si dangereux à leurs parents ou grands-parents et deviendront ainsi responsables de leur mort. Une mort atroce. Intubé et ventilé seul dans un lit de réanimation. Quelle idée du monde dans lequel ils grandissent leur enseignons-nous ? Combien de trauma transgénérationnels sommes-nous en train de fabriquer ?

Réveillons-nous !

Nous acceptons de laisser nos adolescents ne plus aller à l’Université ou seulement certains jours car ils ont la chance d’avoir cours en « présentiel » et doivent cependant ne pas traîner dans les couloirs et discuter avec leurs copains. Nous acceptons qu’ils ne puissent plus sortir puisque les boites de nuit sont fermées, et en général nous les laissons être privés de lieux de divertissement. Quel monde leur proposons-nous ?

Réveillons-nous !

Nous acceptons de ne plus sortir, ne plus aller au restaurant ou au bar, ne plus aller au spectacle, au concert, au théâtre, au cinéma et même chez des amis ou de la famille…
Que nous reste-t-il ? Travailler ? Travailler et dormir ? Ah non, travailler, consommer et dormir.

Réveillons-nous !

Nous acceptons de ne plus nous réjouir de prochaines rencontres entre amis ou en famille, de prochaines vacances ou de projets futurs de voyages. Ils risquent fort d’être annulés par de nouvelles mesures.

Réveillons-nous !

Nous acceptons de porter un masque même à l’intérieur de nos foyers et de limiter le nombre de personnes se mettant à table ?

Réveillons-nous !

Nous acceptons de gober le discours officiel sur la dangerosité du virus et la responsabilité-culpabilité énormes à le transmettre. Il y a eu en Suisse pour toute l’année 201, 4649 décès dus à des affections respiratoires. Nous en sommes à ce jour à 1854 décès dus au Covid.
Combien en revanche aurons-nous à déplorer de morts par effets collatéraux ? Pertes d’emplois, dépressions interminables, suicides, flambée de maladies psychosomatiques…

Réveillons-nous !

Tout ce qui faisait le sel de nos vies est sacrifié sur un autel imaginaire. Le virus existe, sa dangerosité également comme pour beaucoup de virus avec lesquels nous vivons pourtant depuis toujours. Cependant la dangerosité du Sars-Cov-2 ne se situe pas dans des proportions qui justifient que nous acceptions tous ces sacrifices.

Réveillons-nous !

Nous acceptons de croire que seul un vaccin nous libèrera. De quoi ?
Du danger qui n’existe pas dans ces proportions là ?
Nous libèrera de la prison dans laquelle nous avons accepté de nous laisser enfermer ?
Nous allons retrouver notre vie d’avant dès que nous serons vaccinés ?
Nous allons pouvoir payer nos courses en espèces, aller au restaurant sans être tracés, aller au concert, voyager, faire des fêtes et des réunions de famille sans être tracés, comme avant, juste par ce que nous serons vaccinés ?
Vous y croyez ?
Il ne faut pas être naïf.

Réveillons-nous !

L’histoire nous enseigne que les libertés perdues ne se retrouvent plus ou alors à quel prix.

Réveillons-nous !

Nous acceptons tous ces sacrifices car nous croyons que c’est grâce à eux que la mortalité liée à ce virus n’est pas plus importante et ensuite la vie va reprendre comme avant. Un petit sacrifice au fond pour chacun d’entre nous. Rien de bien méchant, un petit effort collectif et ensuite tout reprendra comme avant.
C’est un mensonge éhonté.

Il suffit de se souvenir que lors du premier déconfinement, rien n’est revenu exactement « comme avant » sous prétexte qu’il fallait continuer à faire attention.

Réveillons-nous !

Nous acceptons le discours martelé sur les ondes : si vous êtes malade, restez chez vous et n’infectez personne. N’allez pas voir le médecin sauf si vous avez besoin de soins intensifs.
Qu’est-ce que cette médecine du 21ème siècle ?

Réveillons-nous !

Les traitement précoces, il y en a plusieurs, existent et fonctionnent. D’autres traitements fonctionnent à un stade plus avancé de la maladie et seules quelques personnes arrivent en réanimation dont on sait que la mortalité y est importante, toute pathologie confondue.

Réveillons-nous !

Nous sommes des êtres humains et à ce titre nous avons besoin de contacts physiques et psychologiques pour vivre. L’isolement incessant imposé par le port du masque, la distance sociale et maintenant la limite du nombre de personnes à accueillir chez soi est une maltraitance faite à notre condition humaine.

Réveillons-nous !

Nous acceptons sans broncher d’être divisés, séparés et catalogués entre nous et jusque dans nos foyers ? Les justes d’un côté et les débiles complotistes de l’autre ?

Réveillons-nous !

La réalité n’est jamais toute blanche ou toute noire. En chacun d’entre nous il y a des croyances erronées et des peurs limitantes. Nous avons besoin de compassion les uns envers les autres et non de divisions.

Réveillons-nous !


Voir en ligne : https://jdmichel.blog.tdg.ch/archiv...

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?